Vacances, conseils pour en profiter : hors d’Europe

Vacances, conseils pour en profiter : hors d’Europe

Une infection urinaire en Australie ? Près de 8 000 €. La jambe cassée aux États-Unis ? 33 500 €. Sur ces montants facturés par les hôpitaux, les remboursements de l’Assurance Maladie française ne seront que de 800 et 2 000 € environ. Il vaut mieux le savoir avant de quitter la France car, à l’étranger, la prise en charge des frais de santé peut être très différente de celle de l’assurance maladie française.

À noter

Attention, les collectivités d’outre-mer françaises (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Wallis et Futuna, Saint-Pierre et Miquelon) disposent de leur propre système d’assurance maladie et la carte Vitale n’y est pas acceptée. Les voyageurs sont invités à se renseigner sur les documents à emporter dans leurs valises pour des vacances en toute sérénité.

En cas de départ en dehors de l’Europe, les soins dits inopinés (accident, maladie qui survient lors du séjour…) pourront faire l’objet d’un remboursement forfaitaire, mais seulement une fois de retour en France. Cela signifie que l’assuré du système français devra faire l’avance des frais auprès de la structure de soins fréquentée (hospitalisation, chirurgie, rapatriement sanitaire…). Il faut surtout conserver l’ensemble des factures et justificatifs. Après son retour, il lui faudra déclarer à sa caisse primaire d’assurance maladie les soins reçus à l’étranger et transmettre les justificatifs de soins et de dépenses.

Exemples de coûts et montants remboursés par l’Assurance Maladie en cas de soins inopinés à l’étranger
Pays Pathologie Montant facturé (en €) Montant remboursé par l’Assurance Maladie( en €)
États-Unis Intervention pour fracture de la jambe 33 579 2 165,27
États-Unis Appendicectomie non compliquée 38 039 1 407,48
Australie Infection urinaire 7 708 832,17
Maroc Accident vasculaire cérébral 10 459 3 184,45
Thaïlande Gastroentérite 19 091 1 066,90

Pour ne pas prendre le risque de devoir payer de tels montants pour les imprévus des vacances, il est conseillé de :

  • souscrire une assistance voyage ou une assurance avant le départ (1),
  • vérifier dans le détail son contrat pour savoir ce qui est couvert et ce qui restera à sa charge.

En cas d’accident ou d’hospitalisation, il faut penser à prévenir dans les 48 heures son assurance de son besoin de prise en charge.

(1) Si les cartes bancaires donnent généralement droit à une assistance, les plafonds de soins de santé remboursés varient selon le type de carte.