La gelée royale

C’est le mets d’excellence pour l’automne. Sécrétée par les abeilles ouvrières de la ruche, elle est la nourriture de la reine et des larves de la colonie. Et derrière son aspect blanchâtre et gélatineux loin d’être séduisant se cache une mine de bienfaits 100 % healthy. Au menu : protéines, sucres, gras, oligo-éléments et surtout vitamines qui feront barrage aux dangers de l’hiver.

Quand vous traînez des pieds chaque matin et que votre énergie se fait la malle depuis quelques semaines, c’est votre système immunitaire qui est fragilisé. Bourrée de vitamine B, de magnésium et d’acides aminés, la gelée royale fortifie l’organisme, agit sur le stress et la fatigue. Bon à savoir : la gelée royale est aussi idéale pour lutter contre la déprime qui nous gagne en automne.

Où la trouver ?
En pharmacie sous forme d’ampoules ou de pâte. Pour avoir de la gelée pure, on peut contacter directement un apiculteur. Dans ce cas, on congèle pour conserver tous ses bienfaits.
Comment la consommer ?
En cure «coup de fouet», prendre 1 à 3 grammes chaque matin, l’équivalent d’une tête d’épingle, pendant 8 à 10 jours. Attention à son goût très amer, mélangez la gelée à du miel.

La propolis

Les abeilles récupèrent cette résine lors du butinage et l’utilisent pour assainir la ruche. Par chance, l’effet est le même sur notre organisme : «La propolis contient des antioxydants et des phénols, dont les vertus antiseptiques sont reconnues. Elle empêche la production de germes, de virus et de bactéries».

Où en trouver ?
Chez son pharmacien, en gélules pour les adultes, en sirop pour les plus petits.
Comment la consommer ?
Pour un véritable effet bouclier en attendant l’hiver, en cure d’une gélule deux à trois fois par jour pendant une à deux semaines. Attention aux excès (plus de 120 milligrammes par kilo et par jour) : en trop grande quantité, la propolis entraîne des maladies rénales et des problèmes de foie.

L’acérola

Idéale avant les «coups de mou» de l’automne et de l’hiver, l’acérola est un excellent tonifiant. Elle est riche en vitamine C, antioxydant primordial pour la santé immunitaire et permet de prévenir les affections de l’hiver.

Où la trouver ?
En pharmacie.
Comment la consommer ?
On privilégie l’extrait de plante fraîche, mieux assimilable pour le corps, on consomme 1 000 milligrammes par jour, pendant toute la saison froide.

Les agrumes

Cette fois-ci, pas besoin d’aller en pharmacie, achetez simplement des agrumes bio pour remédier à votre fatigue continue. Le plein de vitamine C vous assure un effet anti-fatigue, vous permet d’être plus armé face aux affections et vous soigne plus rapidement quand vous êtes malade.

Où en trouver ?
Sur les marchés.
Comment les consommer ?
Pressez une orange ou deux chaque matin et dégustez trois kiwis par jour. À faire pendant toute la saison froide.

Les probiotiques

Ils forment un véritable bouclier face aux germes, microbes et autres bactéries qui gravitent autour de nous. Nos intestins contiennent de bonnes bactéries qui servent à digérer mais aussi à nous protéger de l’environnement. Les probiotiques «développent la flore intestinale, la rendent plus résistante et moins perméable aux virus», explique le pharmacien.

Où en trouver ?
En pharmacie.
Comment la consommer ?
Dès maintenant pour une action préventive, pendant un mois, avec une gélule chaque matin.

L’échinacée

Vous sentez que votre énergie s’envole de jours en jours ? Offrez-vous une cure d’échinacée, une plante utilisée depuis toujours pour booster l’organisme en stimulant les défenses immunitaires. Ainsi le corps est mieux armé et moins sensible aux germes et bactéries qui tournent autour de nous.

Où la trouver ?
En pharmacie.
Comment la consommer ?
En gélule ou comprimé pour les adultes, sirop pour les plus petits. À prendre matin et soir pendant deux à trois semaines. Vous pouvez débuter une cure même si vous avez déjà succombé à un bon gros rhume, l’échinacée vous remettra sur pied plus rapidement.